SAM_0445

 

Alors que nous étions en voyage au Laos (je dis bien voyage et non vacances car chaque voyage est une opportunité de connecter d'autres zones de soi donc de nettoyer certaines énergies qui limitent le cheminement dans sa fluidité entraînant donc un travail de lâcher-prise ) la pensée d'Omraam m'a mise en grande joie : enfin « il » en parle de ce fameux diamant noir sur lequel j'ai tellement dû méditer. Finalement quand je relis les réflexions que j'avais partagées sur mon précédent blog Etat d'Etre-Etat d’Âme (que j'ai recopiées ici légèrement raccourcies), je pense avoir compris ce que « la Dame d'Etretat » avait voulu dire grâce aux expériences de vie qui se sont présentées pour que je comprenne.



Pensée du samedi 31 janvier 2015.

"Le diamant est considéré comme la pierre la plus précieuse. Or, à l’origine, qu’est-ce que le diamant ? Du carbone qui dans le graphite est noir. Eh bien, c’est ce carbone qui, sous l’effet d’une pression formidable et d’une très forte température, se transforme au point de devenir cette pierre brillante entre toutes : le diamant.
Quand on s’émerveille devant un diamant, on considère seulement son apparence et les qualités qu’il présente maintenant, on ne s’arrête pas sur ce qu’il a dû subir pour avoir cet éclat et cette dureté, cette résistance aux agressions qui le rendent si remarquable. De la même façon, quand on se trouve devant un grand sage, un grand Initié, on s’émerveille de la lumière et de la force qui émanent de lui, on ne pense pas aux difficultés dont il a dû triompher pour les conquérir. L’histoire de l’Initié est en quelque sorte analogue à celle du diamant. Tout d’abord, il n’était peut-être lui aussi qu’un simple carbone, mais grâce aux pressions énormes qu’il a dû subir (les épreuves), et à la grande chaleur qu’il a produite en lui (son amour), il est devenu un diamant, un pur éclat de lumière. Et même si dans son corps physique il vit encore ici sur la terre, dans le plan spirituel il brille sur la couronne d’un ange, d’un archange, d’une divinité."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

06 avril 2009 -

On a tous les jours des exemples de fonctionnements dont on 'a pas de quoi être fier...

Quand on a le fonctionnement que j'ai et que vous avez sans doute aussi si vous revenez me lire, on ne peut pas s'empêcher de penser que les situations sont là pour nous aider dans notre évolution, la recherche de cohérence avec notre être profond dans l'humilité, le discernement, le lâcher-prise. Ce sont des expériences.

Facile à dire ... oui mais, selon moi, si une situation nous fait souffrir, c'est qu'elle vient nous aider à régler des karmas (et là, pour que ce mal-être dure aussi longtemps, je dois en régler des tas, je l'espère en tout cas que ce n'est pas pour rien ...). Tant que les karmas ne sont pas réglés, et que, selon ma formule, "tout est juste dans le plan divin surtout quand on a l'impression que ça ne l'est pas", on ne peut pas passer à autre chose.

Quand les karmas sont réglés (qu'on a donc bien souffert ...), les mémoires nettoyées et qu'on ne souffre donc plus, alors le ménage est fait en soi ce qui rend notre âme heureuse et légère et nous permet de ressentir un autre état d'être beaucoup plus en accord avec notre être profond, avec notre énergie divine qui sera encore mieux connectée du coup à l'énergie divine universelle.

Et là les miracles apparaissent !

Oui,je continue à y croire ! Juste deux exemples très récents :

j'avais dit à mon chéri que l'air de la mer me ferait du bien (et à lui aussi du coup) et comme je n'étais jamais allée à Etretat et en avais envie depuis longtemps (comme quoi on va à l'autre bout du monde et on ne connaît pas le village d'à côté ), nous sommes allés sur cette partie de côte, d'abord à Fécamp, puis une petite ville très typique dont je n'avais jamais entendu parler, Yport puis Etretat.

Sublime fin de journée où les nuages se sont levés et où le soleil a fait son apparition lorsque nous montions les marches menant à la petite chapelle Notre-Dame-de-la-Garde.

 

avril_2009_020        avril_2009_043      

Presque en haut, dans un virage une femme était assise et me regardait. Je n'y prête pas attention et me retourne pour prendre une photo vers le bas et je sens qu'elle me prend par le bras en me disant, très souriante, à peu près ça : il faut maintenant avancer et il faut avancer avec la lumière. Il n'y a que la lumière qui peut faire avancer. Regardez les photos. Même les pixels ce sont des petites lumières. Regardez aussi les rochers, la mer, les formes et les couleurs de la nature, il y a tous nos ancêtres là-dedans et les Dieux s'expriment dans toute la nature. La lumière est ce qui est le plus important. Regardez les signes aussi. Je lui demande alors si elle connaît le signe de l'Etoile. Elle me fait répéter et je lui dis de lire les infos sur le site de Partage International. Elle répète le mot partage (j'en ai des frissons en tapant ce texte). Elle me dit qu'elle était d'origine polonaise alors que j'allais justement lui demander d'où venait son accent et me parle du problème qu'elle vivait en ce moment et qui, comme par hasard, correspondait exactement à ce qui me préoccupait (...) et me reparle des signes.

Elle aurait pu être intarissable mais je voyais mon homme au loin et  j'avais envie de le rejoindre pour continuer la ballade alors elle m'a dit : continuez à avancer avec la lumière, pensez à l'arc-en-ciel et au diamant, à la pureté du diamant et puis au diamant noir. Deux fois elle a évoqué le "diamant noir" durant notre échange. Méditez sur le diamant noir !

avril_2009_039

Elle m'a aussi parlé de photographies, de poésie, de l'importance d'Internet ... Et quand je lui ai dit que je la quittais, elle m'a embrassée et m'a dit "on va se revoir, c'est sûr". Je n'ai pas vu où elle allait ensuite mais moi j'ai rejoint mon chéri en pleine forme, grâce à cette rencontre et grâce à l'harmonie de ce paysage dans lequel nous nous sentions en paix.

 

avril_2009_025

Et nous avons terminé la journée dans un restaurant donnant sur la mer d'où nous avons vu le coucher du soleil et c'était très drôle de constater que quand on y est entrés, on voyait la vue extérieure et au fil du repas la nuit étant tombée, c'était l'intérieur de la salle qui se reflétait dans les vitres apportant un caractère intime au lieu et faisant oublier l'extérieur. Extérieur-Intérieur, tout est relié.

avril_2009_048

En écrivant sur cette rencontre, j'ai eu les mêmes frissons que quand j'en ai parlé juste avant à une amie qui partage ma sensibilité au téléphone. Ce n'était pas une rencontre "ordinaire"...

Mais je ne connais rien à ce diamant noir. Seulement quelques infos sur un site scientifique http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/diamant-noir-une-origine-extraterrestre_10266/ qui explique son origine extraterrestre. Et quand je vois la photo placée sur ce site, je pense à ces pierres de laves rapportées de la Big Island d'Hawaï où nous avons ressenti tellement d'énergies puissantes ...

Peut-être pouvez-vous m'en dire plus sur ce qui m'est proposé-là, notamment sur ce diamant noir.

Le chemin vers soi conduit vers le chemin de vie qui nous convient dans le plan divin, en relevant les défis que la vie met sur notre route, en affrontant nos peurs, et en tirant les leçons de nos expériences.

Le courage d'affronter nos peurs, de travailler sur elles, sur nos limitations, nos fonctionnements erronés finit donc par porter ses fruits et ça fait du bien.

Je pense qu'il est essentiel de savoir se réjouir de la réussite des autres, et surtout de ne pas juger les comportements que l'on ne comprend pas.



11 juillet 2009 - Ebauche d'éléments de réflexion ...

De plus en plus je constate que je commence à discerner la signification de ce fameux "diamant noir" sur lequel la "femme" sur la colline d'Etretat (un maître) m'avait dit de méditer.

Je ne sais plus si j'avais dit qu'un échange avec un ami nous avait permis de prendre conscience que le diamant noir ne pouvait exister selon nos repères et références actuelles dans notre vie terrestre. Je ne suis pas scientifique du tout, mais j'ai compris qu'il me disait que ça ne pouvait pas exister parce que le diamant tel qu'on le connaît (et qu'on l'aime tellement il symbolise la pureté) est obtenu quand le charbon (noir)  est comprimé à son maximum (dites-moi si je me trompe). Entre les deux états impossible de passer par l'état d'un diamant qui resterait noir.

Donc on peut imaginer que le diamant noir correspond à un point de rupture, et là on est, me semble-t-il, dans le Tao...

Et ce point de rupture dans notre monde actuel, on s'en approche, je ne sais pas comment il va se manifester mais je pense qu'il va se produire lorsque nous serons arrivés au summum de l'expression de nos dysfonctionnements.

Il n'y a aucune crainte à avoir, on a tous vécu des situations difficiles que l'on croyait impossibles à passer et vous voyez, on est encore là, et en plus, contents de nous parce qu'on a su en sortir grandis. Ce sera pareil pour la Terre.

Ce que je dis là est juste quand on a la conscience assez large pour vivre nos épreuves en conscience mais tout le monde n'est pas capable, pour différentes raisons liées à leur plan d'incarnation, de prendre la distance nécessaire et réfléchir sur le fait que, tout simplement, il n'y a pas de hasard...

Je pense que très prochainement, des événements que l'on aurait pas imaginés vont se produire, que nous allons vivre des expériences hors du commun.

Et c'est là que l'on retrouve encore cette idée de diamant noir. On sera "obligés", mais ce sera "naturellement" obligatoire puisque nous n'aurons plus d'autre choix que de lâcher-prise. Sinon on risque de se laisser entraîner par et dans nos peurs, et ce serait quand même dommage de leur laisser prendre le pouvoir ! Il s'agira alors de tests de foi, de confiance en notre être profond relié aux énergies spirituelles universelles.

Le diamant noir nous impose le lâcher-prise pour aller vers l'inconnu, en confiance, car on n'a plus rien de solide à quoi se raccrocher sinon notre foi, dégagée de tout dogme, de tout repère extérieur "connu". Regardez, écoutez, on entend tout et son contraire avec un tel aplomb, un tel ego manifesté, cela ne peut pas durer car vous sentez comme moi j'imagine que notre conscience se développe de plus en plus et, de fait, notre intuition.

Et il y a encore trop de décalages dans ce monde en crise de passage qui n'est pas encore arrivé terme dans l'énergie du matérialisme... Ce sera là le point du diamant noir, pour atteindre la pureté, la limpidité, la lumière du diamant ... Mais quand et comment ? Nous devons vivre le moment présent le plus possible dans la paix et la confiance.

Nous sommes divinement accompagnés, guidé, aidés, aimés, on ne le répétera jamais assez, et les énergies spirituelles de lumière et d'amour vont remettre de l'ordre dans ce chaos, au bon moment !...