... dans lequel beaucoup peuvent se retrouver qui illustre qu'on peut s'en sortir.

C'est la deuxième fois que je reçois cette jeune femme et sens qu'elle est déjà prête à vivre ce type d'expérience. A la première consultation nous avions longuement échangé sur ce qui l'amenait vers moi (solitude, relations professionnelles et responsabilités, crises d'angoisse, phobie face à l'idée de la mort, stress et douleurs permanentes ...) et ensuite je lui avais proposé une relaxation assise avec message adapté à son mal-être profond. Beaucoup de légèreté dans son état d'être s'est installé dans la semaine qui a suivi, même si certaines douleurs persistaient encore, et voici ce qui apparaît lors de son rêve éveillé :

"Pour l'instant tout est noir ... comme un long tunnel noir mais ça va. Comme si ma tête était dans un petit nuage? comme si ma tête volait, comme un oiseau. ça fait bizarre. très bizarre comme sensation... comme un tournis ... comme des virages, à droite à gauche, droite, gauche... comme une route , une route sans fin ... pour l'instant que des virages, des virages, ça tourne .... là c'est comme si j'étais arrivée je ne sais pas où mais je suis arrivée. comme si j'avais parcouru un long chemin avant je ne sais pas où. je me sens calme, reposée... c'est plat... rien à l'horizon ... pas d'obstacle ... c'est comme une plaine à perte de vue et je suis seule ... j'ai l'impression d'être seule comme dans une bulle alors qu'il y a plein de gens ... mais moi je suis toute seule, abandonnée. Je suis isolée d'eux et j'ai envie de pleurer. Comme si j'avais pas d'importance. Pourtant j'essaie toujours de faire de mon mieux pour les autres. J'ai toujours travaillé pour faire plaisir aux autres, comme si je cherchais l'estime des autres, avoir de l'importance à leurs yeux. Qu'ils reconnaissent ma valeur. J'ai l'impression d'être rien, rien du tout. je me suis toujours sous-estimée dans un grand univers, moi un tout petit point, sans importance, et les autres autour... gigantesques. Et je me bats, me bats ... continuellement. J'ai l'impression de me battre tout le temps et toute seule face à tout ça. Là je vois comme du feu. Je me bats contre des flammes. Si puissantes... j'y arrive pas ... ça me bouffe... ça prend toute mon énergie... ça me ronge... ça rentre à l'intérieur de moi comme si ce mal rongeait tout l'intérieur de moi. C'est rouge. Je vois un arbre. Très grand mais sans feuilles. des branches, des racine. C'est un très vieil arbre... les racines vont au fond du fond, c'est sans fin.... c'est comme si j'essayais de me raccrocher à cet arbre pour ne pas sombrer et aller comme ses racines tout au fond de la Terre et je m'accroche à cet arbre pour qu'il me donne sa force. Il est fort cet arbre, très fort ... c'est lui qui m'aide... il commence à avoir des feuillages et il me tire vers lui... pour que je sorte, pour que je refasse surface. Il est tout vert. Plein de feuilles ! Il est beauuuu.............. c'est génial ! Il me fait faire surface. Il est là pour m'aider. Je suis bien avec lui. Il me protège. Il est fort. Il me rassure. Je suis en sécurité avec lui. Il va m'aider à affronter la vie. On est plus forts à deux. Je suis bien ! (gros soupir !)"

Elle se sent reboostée, joyeuse et comme ayant puisé une force intérieure.

IMG_20160130_122813